Ce matin Sanonieth en faisait la remarque :« La Chimère est au chaud, couchée bien douillettement sous une couette bien épaisse, elle dort paisiblement dans une chambre sous les combles de l'auberge... Chut ! Ne faisons pas trop de bruit pour l'instant et laissons la rêver ses mille et un songes, nous les servirons aux voyageurs à mesure qu'ils viendront nous rendre visite... »
« Ne t'inquiète donc pas, lui répondit Lawida, nous veillerons sur elle. Si cela te rassure, je vais fouiner dans mes vieux grimoires et retrouver l'invocation d'un Contre-Huissier. Il saura bien tenir sa porte close... »
Voici donc l'invocation qu'il évoquait...

CONTRE-HUISSIER (Cité Jalouse M1) R-8 r6+

Portée E1

Durée HN

JR aucun

Effet : Le contre-huissier, aussi appelé « portier jaloux », ressemble à un gnome trapu et imberbe au visage décidé mais malicieux, à la peau parcheminée étrangement ferme, vêtu d’une tunique et de chausses noires. Il dispose d’une caractéristique Rêve de 7 + 1 point par point de rêve dépensé par le magicien au-delà de 6 lorsqu’il lance le sort. L’unique tâche que peut lui confier le Haut-Rêvant consiste à maintenir une porte fermée, soit en posant ses mains dessus (si elle est sensée s’ouvrir vers lui, il la repousse) soit en tenant la poignée (si elle s’ouvre devant lui, il la retient). La porte peut être verrouillée ou non, par ailleurs – le contre-huissier ne s’opposant à aucune manipulation de la serrure si l'on tente de la crocheter. Quiconque souhaite ouvrir la porte que le contre-huissier maintient fermée devra réussir des jets de Force à -7 afin de totaliser 3 points de tâche (périodicité 1 round, les tentatives doivent être consécutives, faute de quoi le compteur est remis à zéro) pour y parvenir. S'il totalise 4 points négatif, le malheureux encaisse à 0 sur la table des coups non mortels. En cas de réussite, le portier jaloux disparait. Le Haut-Rêvant peut emprunter la porte une dernière fois avant que le contre-huissier la maintienne mais ensuite, toutes ces contraintes s’appliquent également à lui. En cas d’agression (par quelqu’un situé du même côté de la porte que lui), le portier ne réagit pas mais encaisse les coups. Néanmoins, sa nature magique se révèle alors par le fait qu’il est nécessaire – comme pour une entité de cauchemar incarnée – de réussir un jet de points actuels de rêve, ajusté selon la caractéristique Rêve du contre-huissier (cf. p. 57 du Livre III) pour que les coups portés l’affectent. Il dispose, outre ce pouvoir, d’une protection surnaturelle (sa peau tannée et élastique) de 7 points, et de 20 points d’endurance. Son sang se révèle épais et très visqueux et son corps disparaît s’il finit par mourir.