L'UNIRÊVE
Supplément Monde

Scénario : Denis Gerfaud
Maquette : Multisim
Dessin de couverture : Florence Magnin
Dessins intérieurs : Rolland Barthélémy
Date de parution : 1996
Editeur : Multisim
Nombre d'exemplaires : 2000
Disponibilité : stock limité



Après 3 qu'est-ce qu'il y a ? 4 bien sûr ! De la même manière qu'il y eu un premier et un second âge, et que nous sommes actuellement au troisième, pourquoi n'y aurait-il pas un quatrième ... Alors soyez prêts à découvrir de nouveaux rivages ...
L'Unirêve est né de la volonté de Multisim d'offrir aux joueurs de Rêve de Dragon un univers structuré, mêlant à la fois les spécificités de Rêve de Dragon et un environnement de jeu plus "stable" donc classique. Dans ce quatrième âge les déchirures ont été répertoriées, cartographiées. Les rêves se sont unifiés autour d'un "rêve central", Asthar. Le monde s'organise et les explorateurs laissent la place aux commerçants et politiciens. Cette optique change radicalement le fondement du jeu. Ce que Rêve de Dragon y perd en onirisme et en merveilleux, il y gagne par ailleurs en structure. En rendant possible le fait de revenir à un endroit donné, L'Unirêve offre un cadre à toutes les aventures et à de vraies campagnes. Venir de quelque part veut à présent dire quelque chose. On peut enfin s'établir, développer, construire... bref faire tout ce qui est possible dans les autres jeux de médiéval-fantastique. Les mécanismes des aventures se déplacent de quêtes oniriques et d'enchaînements merveilleux vers des intrigues plus terre à terre : politique, guerre, espionnage, commerce, mission ...
Certains aiments, d'autres pas ... dont Denis Gerfaud. Peu importe, le débat n'est pas là. Ce quatrième âge offre un cadre à ceux qui en voulaient un. Il y a cependant fort à parier qu'il n'y aura pas de sitôt de suppléments à l'Unirêve, de part le marché réduit du jeu et la position de l'auteur.